Drawing with coloured pencil.

Techniques

By Richard Horstman

5 October 2020

All the versions of this article:
English français Indonesia

La tech­ni­que de Jean-Philippe.

@J-Philippe

L’inter­pré­ta­tion de la lumière, c’est tout l’art Jean-Philippe Haure avec une tech­ni­que si par­ti­cu­lière. Son but en tant qu’artiste est d’obser­ver et de témoi­gner des nom­breu­ses et splen­di­des facet­tes de la vie, en par­ti­cu­lier de celles de la culture bali­naise. De cette obser­va­tion et de cette prise de cons­cience naît une réponse spé­ci­fi­que. L’un de ses atouts est son intui­tion, qui l’incite à pren­dre des déci­sions et le guide, étape par étape, afin de créer des œuvres d’art intem­po­rel­les et magni­fi­ques.

"Il existe une rela­tion et un équilibre sen­si­bles entre moi et la nature, qui génè­rent des résul­tats per­son­nels. Je pré­pare soi­gneu­se­ment mon espace de tra­vail et je laisse la nature pren­dre le contrôle", déclare-t-il.

Le réel

La tech­ni­que artis­ti­que de Haure com­mence par la pho­to­gra­phie. Passionné par la cap­ture d’images d’une beauté sin­gu­lière, il pra­ti­que la pho­to­gra­phie depuis plus de 30 ans. Cette méthode lui permet de com­men­cer à créer les images qui pren­nent vie dans son ima­gi­na­tion. Haure tra­vaille avec dif­fé­rents modè­les bali­nais. Certains sont des modè­les qu’il recher­che inten­tion­nel­le­ment, d’autres peu­vent être des per­son­nes qu’il côtoie par hasard dans sa vie.

@J-Philippe

Lorsque l’occa­sion se pré­sen­tera, Haure pren­dra de nom­breu­ses photos. C’est lors­que les modè­les sont décontrac­tés qu’il pré­ser­vera des moments d’inno­cence et de beauté. La force de Haure est sa capa­cité à être patient et à atten­dre le moment où un aspect par­ti­cu­lier de leur per­son­na­lité est révélé.
La pho­to­gra­phie est le pro­ces­sus de col­lecte du maté­riel de recher­che essen­tiel que Haure étudie ensuite sur son ordi­na­teur pour décou­vrir les pos­si­bi­li­tés de com­po­si­tion.

@J-Philippe

L’abs­trac­tion

Lorsque Haure a enfin une image conve­na­ble dans son esprit, le pro­ces­sus de pein­ture consis­tant à étendre des lavis de cou­leur sur le papier peut com­men­cer. "Lorsque je vois quel­que chose d’inté­res­sant qui se pro­duit de manière orga­ni­que, je me concen­tre sur ce point et j’essaie de le sou­li­gner ou de le mettre en valeur. Le plus impor­tant est de ne pas le détruire", déclare Haure.

La confiance dans le pro­ces­sus est une dis­ci­pline savante qui néces­site une mise au point ultra pré­cise - la remar­qua­ble sen­si­bi­lité de Haure lui sert de guide. "Il y a des moments où je sou­haite impo­ser ma volonté sur ce que je vois se dérou­ler sous mes yeux. Mon ego me dit que je suis l’artiste - j’en ai la maî­trise", s’exclame-t-il. "Pourtant, quand vous y consen­tez, vous entra­vez les choses."

Haure tra­vaille sur une table inha­bi­tuelle qu’il a conçue et cons­truite, qui lui permet de mani­pu­ler et d’incli­ner la sur­face du papier en trois direc­tions. Cela permet aux forces natu­rel­les de la gra­vité d’influen­cer la direc­tion et le flux du lavis pen­dant le pro­ces­sus. Les mou­ve­ments sub­tils de la table ont un impact sur la struc­ture du lavis, créant des points de cou­leur, des cou­lu­res et des formes abs­trai­tes fas­ci­nan­tes.

Pendant le pro­ces­sus, Haure réagit intui­ti­ve­ment en incli­nant la table pour favo­ri­ser l’écoulement des lavis. Il peut également ajou­ter d’autres cou­leurs pour amé­lio­rer le résul­tat esthé­ti­que. En mani­pu­lant la table, il crée des cir­cons­tan­ces uni­ques qui met­tent en valeur et enri­chis­sent la cou­leur et la lumière.

Le marriage

Lorsque Haure est satis­fait du lavis de fon­da­tion, il com­mence à des­si­ner la com­po­si­tion des modè­les sur le papier avec des crayons de cou­leur aqua­rel­la­bles. Travaillant sans études, il com­mence par esquis­ser les prin­ci­pa­les struc­tu­res du dessin. Il cons­truit les petits détails et les motifs sur les vête­ments, par exem­ple, pour créer l’ambiance et le sens du mou­ve­ment dans l’image.
Le visage du sujet est la toute der­nière partie de l’image qu’il va tenter. Le défi de Haure est d’équilibrer la com­po­si­tion de manière à ce que tous les motifs et les visa­ges soient cohé­rents.

The tex­ture beco­mes the fabric patern.

Le pro­ces­sus de dessin demande une patience extra­or­di­naire et cons­ti­tue une tech­ni­que par­ti­cu­lière car il se fait sur une feuille de papier déjà rem­plie de cou­leurs et d’infor­ma­tions visuel­les abs­trai­tes. Quelques lignes décri­vant la struc­ture du modèle déter­mi­ne­ront sa posi­tion sur le fond coloré. En tra­vaillant sur ce contour au crayon de cou­leur, au pastel et au gra­phite, en chan­geant les cou­leurs, en ajou­tant des hachu­res et en créant des contras­tes, la figure appa­raî­tra peu à peu. Il s’y crée un mariage déli­cat entre la figu­ra­tion et l’abs­trac­tion, le fond et la forme, la réa­lité et l’émotion.

From back­ground to a hand.

"Quel plai­sir de des­si­ner sur une feuille de papier aussi riche­ment colo­rée. Ce pro­cédé est très dif­fé­rent du tra­vail sur une feuille blan­che", expli­que Jean-Philippe. "Mais c’est aussi une bataille".

Unusual colors.

Parfois, la figure ne veut pas appa­raî­tre cor­rec­te­ment, défor­mée par l’inte­rac­tion avec le fond abs­trait. Il doit être cor­rigé, en uti­li­sant toutes les res­sour­ces tech­ni­ques et l’expé­rience de Haure. Parfois, cepen­dant, la figure appa­raît en quel­ques traits seu­le­ment - comme si elle était déjà là à l’avance.

Satisfait de cette étape du tra­vail, Jean-Philippe regarde, regarde et regarde encore le résul­tat. Ce pro­ces­sus peut durer plu­sieurs semai­nes. Mais à chaque fois, il observe avec des yeux neufs. Il trouve alors une cor­rec­tion à faire, un contraste à modi­fier ou une ligne de lumière à ajou­ter.
Et enfin, l’équilibre est sta­bi­lisé et atteint. Il n’y a plus d’obs­ta­cles au mariage par­fait du dessin et du lavis, des cou­leurs et de la matière, de l’abs­trac­tion et du réa­lisme. Le tableau prend vie.

Traduit de l’anglais par J-Philippe.

Our conversation

© Copyright・日ごとの福音・一般社団法人・2017~2020