Le multilinguisme

texte propose Origenius

8 octobre 2009

Ce site est dou­ble­ment mul­ti­lin­gue ! (Excusez du peu). Alors com­ment jon­gler avec les lan­gues ?

En avant !

Dès le début, nous avons voulu que ce site soit mul­ti­lin­gue, c’est réa­lisé. Mais à bien y regar­der, il l’est à double titre...

Il faut d’abord consi­dé­rer la langue prin­ci­pale du site. C’est dans cette langue que la navi­ga­tion s’effec­tue, et tous les arti­cles mul­ti­lin­gues se pré­sen­te­ront d’abord dans cette langue.

Il s’agit de la struc­ture du site.

Elle est déter­mi­née par le menu lan­gues en haut à gauche du site.

Un inter­naute ayant un ordi­na­teur en fran­çais sera dirigé auto­ma­ti­que­ment vers le fran­çais, un ordi­na­teur en anglais verra le site s’affi­cher en anglais, et ainsi de suite en indo­né­sien. Toutefois, un inter­naute peut choi­sir sa langue, et pour peu que son navi­ga­teur soit suf­fi­sam­ment récent, ce choix reste enre­gis­tré dans ses pré­fé­ren­ces.

Dans une langue donnée, seuls les arti­cles dans cette langue sont dis­po­ni­bles dans les menus de navi­ga­tion. Si je ne parle que fran­çais, je n’ai pas de désir d’être pollué par d’autres lan­gues incom­pré­hen­si­bles... Ceci en est la raison.

Cette langue prin­ci­pale est gérée de deux maniè­res dans un site SPIP :

La struc­ture immua­ble

Le socle immua­ble des mes­sa­ges de SPIP est enre­gis­tré dans les fichiers « lan­gues ». Ces mes­sa­ges sont codées dès la concep­tion du site par les déve­lop­peurs de SPIP, et l’uti­li­sa­teur aussi bien que l’inter­naute n’y ont pas accès. (même si le web­mes­tre peut les per­son­na­li­ser...) « Articles - Rubriques - Mots-clé - Envoyer un mes­sage - Contacter l’auteur - Répondre à cet arti­cle etc », sont des expres­sions inter­nes à SPIP et sont affi­chées dans la langue choi­sie par l’inter­naute.

La struc­ture per­son­nelle

Ensuite, il y a la struc­ture du site, celle ima­gi­née par l’uti­li­sa­teur qui crée lui même ses rubri­ques, ses mots clés etc. C’est une struc­ture ima­gi­née avant même qu’un seul arti­cle ne vienne « rem­plir » le site.

Pour ce site, il s’agit de « Artistes, Peintures et Photographies etc », pour les rubri­ques ; et « Expositions, Passages, Duality etc » pour les mots-clé. Comment affi­cher ces expres­sions dans la bonne langue puisqu’elles sont créées par l’uti­li­sa­teur (elles n’exis­tent pas dans un fichier langue quel­conque) ?

C’est ici qu’inter­vient la balise <multi>. Elle permet de tra­duire les titres des rubri­ques et mots-clé.

syn­taxe :

<multi>[fr]titre en français[en]titre en anglais[id]titre en indonésien[ja]日本語の題名</multi>

Entre cro­chets, on ins­crit l’iden­tité de la langue, suivie du texte dans cette langue, et ainsi de suite dans toutes les lan­gues dis­po­ni­bles dans le site. le tout entouré des bali­ses <multi> et </multi>.

Il faut rete­nir que :

Toutes les expres­sions de SPIP ins­cri­tes dans les fichiers lan­gues en interne ainsi que les expres­sions per­son­nel­les de struc­tu­res du site codées avec la balise <multi> sont toutes mise en œuvre par les com­man­des du menu Langue et uni­que­ment par ce menu.

Dit autre­ment : le menu lan­gues gère la langue prin­ci­pale du site et tout ce qui est codée par la balise <multi>.

Donc le menu langue gère la struc­ture du site en orien­tant la navi­ga­tion de l’inter­naute dans sa langue.

La struc­ture cons­ti­tue le pre­mier mode mul­ti­lin­gue, géré par le menu lan­gues.

Et le deuxième mode ?

C’est celui du contenu !

Dans ce site, le contenu est uni­que­ment géré par les arti­cles. (Il n’y a pas de brèves, ni de sites syn­di­qués...) Lorsqu’un inter­naute navi­gue dans sa langue, il n’a accès qu’aux arti­cles dis­po­ni­bles dans sa langue. D’où la néces­sité de tra­duire chaque arti­cle dans les trois lan­gues si pos­si­ble. A priori, le choix de la langue prin­ci­pale suffit. Cependant nous avons ajouté une fonc­tion­na­lité qui permet à l’inter­naute, tout en res­tant dans sa langue prin­ci­pale de lire un arti­cle tra­duit dans une autre langue, si elle existe. Cette pos­si­bi­lité n’est offerte que dans l’espace des arti­cles puisqu’elle n’inter­vient que sur le contenu.

Cette fonc­tion­na­lité n’est pas une néces­sité abso­lue : on peut consi­dé­rer que l’inter­naute doit rester dans sa langue. C’est juste un plus.

Mais ceci nous amène à com­pren­dre com­ment fonc­tion­nent les tra­duc­tions d’un arti­cle.

L’idée, c’est qu’il y a un arti­cle ori­gi­nal, duquel sont tirées des tra­duc­tions. On peut voir sur les deux images qui sui­vent les deux maniè­res d’écrire un arti­cle qui sera la tra­duc­tion d’un autre.


L’astuce ici, c’est de com­pren­dre qu’à chaque arti­cle est attri­buée une langue. Et que le fait de décla­rer que l’un et la tra­duc­tion d’un autre permet de les regrou­per. Sur ce site, ils vont donc trois par trois. SPIP déci­dera d’affi­cher tel ou tel en fonc­tion de la langue de l’inter­naute.

Ici, il n’est nul­le­ment ques­tion d’uti­li­ser la balise <multi> puis­que chaque tra­duc­tion est un arti­cle unique : nous sommes dans le domaine du contenu !

Il n’est pas néces­saire de réim­por­ter les docu­ments dans les tra­duc­tions d’un arti­cle : il suffit d’insé­rer l’iden­ti­fiant du docu­ment dans la tra­duc­tion : <doc123|left|lyteboxhor2> par exem­ple dans les trois arti­cles. Cependant, on peut uti­li­ser la balise <multi> (petite entorse à la règle) dans les titres et des­crip­tifs de ces docu­ments, puisqu’ils sont uti­li­sés dans toutes les tra­duc­tions. Ainsi, les titres et légen­des s’affi­chent dans la langue prin­ci­pale du site.

Messages

© Copyright・ 日ごとの福音一般社団法人・2017~2019